Limiter le recours injuste au droit criminel dans des affaires de non-divulgation du VIH

Les ministres de la Justice du Canada et des provinces et territoires se réunissent à Vancouver à la mi-septembre et le problème de la criminalisation du VIH figure à leur ordre du jour.

Joignez-vous à la Coalition canadienne pour réformer la criminalisation du VIH (CCRCV) pour communiquer aux ministres le message que des actions sont nécessaires pour répondre au recours injuste et excessivement large au droit criminel dans des affaires relatives à des allégations de non-divulgation du VIH.

L’an dernier, le 1er décembre, Journée mondiale du sida, la ministre de la Justice et procureure générale du Canada a fait une déclaration historique exprimant son inquiétude devant le recours excessivement large au droit criminel, au Canada, reconnaissant que « la criminalisation disproportionnée de la non-divulgation de la séropositivité décourage bon nombre de personnes de passer des tests de dépistage et de se faire traiter, et stigmatise davantage les personnes vivant avec le VIH ou le sida ». N’est-il pas temps que les gouvernements, au Canada, donnent suite aux paroles de la ministre fédérale de la Justice et limitent les poursuites injustes à l’encontre des personnes vivant avec le VIH?

Libre à vous d’ajouter des éléments au message ci-dessous ou de le laisser intact.

Votre message sera transmis à la ministre de la Justice et procureure générale du Canada, l’honorable Jody Wilson-Raybould, de même qu’aux 13 ministres provinciaux et territoriaux de la Justice.

Après avoir modifié le message (le cas échéant), indiquez vos coordonnées puis cliquez sur Envoyer.

Cesser la criminalisation injuste du VIH
Note : Votre nom et votre adresse courriel seront insérés dans le message ci-dessus.
PRÉNOM
NOM DE FAMILLE